Le rôle d’un salarié ne se limite pas seulement à servir les clients. En effet, il assure le premier contact du client avec l’enseigne, dans ce cas, il représente aussi un élément clé pour garantir la bonne image de l’établissement. C’est pour cela qu’en plus de suivre une formation spécialisant, le serveur devra également avoir les bonnes qualités pour assurer le service.

Assurer la satisfaction du client

L’une des premières missions d’un serveur-restaurant est de garantir la satisfaction du client. Même si son premier rôle consiste assurer le service en salle, il n’en reste pas moins qu’il devra aussi être polyvalent et effectuer diverses tâches comme conseiller le client sur les boissons et les plats ou encore veiller à ce que ce dernier ne manque de rien. Outre le fait de servir le client, le serveur devra également s’occuper du nettoyage des couverts, dresser les tables, mais aussi accueillir, mettre en place les clients et prendre leur commande. À la fin de son service, il est aussi conseillé de toujours demander le client sur sa satisfaction, débarrasse et redresse la table.

Assurer la bonne image du restaurant

Le serveur-restaurant représente également une garantie de bonne image pour l’établissement. De ce fait, sa tenue et sa présentation devront être irréprochables. Pour mener à bien son travail, le serveur devra donc être souriant, avenant et courtois. Selon la notoriété du restaurant, le serveur peut aussi être amené à parler une autre langue. Cela représente d’ailleurs un atout primordial pour devenir un bon serveur. C’est pourquoi il est indispensable de posséder un cap serveur avant d’assurer le métier. Les autres qualités à avoir par un serveur sont également ; le sens de l’organisation, le sens relationnel et un bon sens de la communication. Pour finir, il devra être en mesure de gérer les conditions de travail extrêmes puisque les heures de travail sont assez tardives.

Quelles études et formations ?

Le métier de serveur-restaurant est accessible sans avoir de diplômes spécifiques, mais tout dépend généralement de l’enseigne et de sa taille. En principe, avoir un cap serveur est la base fondamentale puisqu’avant d’obtenir cette certification, le serveur devra suivre une formation professionnelle destinée à initier le travailleur aux règles d’hygiène, à la vente ou au matériel utilisé. Un BEP hôtellerie-restauration peut aussi être suffisant pour accéder à la profession. Pour obtenir un titre professionnel inscrit au RNCP, le serveur devra disposer d’un CQP serveur en restauration.