Comment fonctionne la restauration au centre hospitalier ?

La restauration dans un hôpital ne peut être considérée comme la restauration dans les autres établissements collectifs comme les restaurants ou encore les cantines. En effet, le service devra correspondre à des normes très strictes, mais surtout respecter des conditions d’hygiène très strictes. Pour comprendre le fonctionnement du service dans un centre hospitalier, il devient donc important de noter les conditions d’hygiène à respecter et les normes, mais aussi les services à fournir impérativement.

Des conditions d’hygiène stricte

Servir les repas hôpital demande une obligation de respecter les normes de santé et les conditions d’hygiène imposées par la législation. Étant donné que les personnes qui vont manger les plats à servir sont malades ou présentent des pathologies spécifiques, il devient donc important de servir une cuisine hôpital saine et respectant la règlementation. C’est d’ailleurs pourquoi de nombreux établissements hospitaliers préfèrent faire appel à des professionnels renommés dans ce domaine spécifique. En effet, il convient de fournir une restauration particulière et bien étudiée pour les usagers d’un hôpital, mais surtout des menus bien élaborés afin de fournir une prestation alimentaire correspondante aux normes.

Un service à l’écoute des patients

La prise en charge alimentaire et nutritionnelle dans un hôpital devra également être un service à l’écoute des usagers et des patients. Il peut même arriver que certains établissements procèdent à une petite enquête sur la qualité des repas hôpital, la diversité de la cuisine hôpital ou encore les horaires des repas. Il faudra en effet vous assurer que les patients soient satisfaits et du service, et de la qualité de la cuisine. L’hôpital pourra même procéder à une amélioration de la restauration régulièrement pour respecter les attentes des clients. En ce qui concerne le service, il se fait généralement de chambres en chambre, en suivant un planning bien organisé, puisque les patients ne peuvent pas toujours se déplacer.

Une collaboration avec le CLAN et les services diététiques

Pour combler les besoins et les attentes de ses clients, l’établissement devra également travailler en étroite collaboration avec un service diététique. Son but sera d’analyser et d’établir les menus à servir aux patients en fonction de leur besoin spécifique. C’est d’ailleurs pourquoi le CLAN ou le comité de liaison alimentation-nutrition propose régulièrement des actions qui visent à améliorer la prestation alimentaire et les repas hôpital. Ces actions auront généralement comme but de mettre en place des structures opérationnelles et des moyens efficaces dédiés à l’alimentation et la restauration au sein de l’établissement.