La restauration réunionnaise

La restauration réunionnaise

L’île de la Réunion, de par son histoire, regroupe sur ses terres de nombreuses nationalités et ce métissage se retrouve aussi dans sa gastronomie. Ainsi, les influences malgaches, françaises, indiennes, est-africaines et chinoises composent cette cuisine réputée plutôt épicée.

L’apéritif

Mais, commençons d’abord par l’apéritif, alcoolisé ou non, incontournable sur l’île. Si vous optez pour une bière, choisissez la locale. La bière Bourbon, symbolisée par un dodo, est en effet brassée sur place. Elle est aussi proposée avec un parfum litchi et se nomme La Métiss’.

L’alcool

Les rhums, quant à eux, sont nombreux et variés. Le rhum local ou rhum Charrette affiche fièrement 49°. Vous pouvez aussi déguster des vieux rhums, des rhums agricoles et des rhums blancs. Sans oublier le rhum arrangé dans lequel macèrent des fruits, des épices et des herbes, chaque réunionnais possédant sa propre recette. Le punch avec alcool, servi dans un bol, est le résultat du mélange entre le rhum, des fruits en morceaux, le jus de ces fruits et divers épices.

Si un verre de vin vous tente, les cépages du cirque de Cilaos sauront vous séduire. Avec leur appellation « Vin de Pays », les blancs, rosés ou rouges, élevés dans des chais modernes, ont trouvé une véritable identité. Quant au « vin qui rend fou », il vieillit dans les caves des particuliers.

Des boissons sans alcool

Des boissons non alcoolisées sont aussi proposées. Ainsi, la Cot, une eau pétillante locale aux vertus digestives est extraite d’une source thermale. Une limonade rafraîchissante, elle aussi fabriquée sur place, saura vous mettre en appétit ainsi qu’une multitude de cocktails à base de fruits et d’épices.

Tous ces apéritifs sont généralement accompagnés de samoussas, de bonbons piment et de piments farcis, souvent préparés en friture. Les bouchons, bouchées au porc, sont cuites à la vapeur.

Des entrées fraîches

Les repas commencent souvent par une entrée fraîche comme la salade de palmiste coupée en petites lamelles et assaisonnée d’une vinaigrette ou d’une mayonnaise. Le gratin de chouchou ou chayotte est aussi une spécialité locale. Ce légume est servi cuit à la vapeur et noyé dans une béchamel recouverte de gruyère. Vous découvrirez aussi la salade de papayes vertes, l’avocat aux crevettes et l’assiette de poissons fumés.

Les deux principaux emblèmes de l’île sont le rougail et le carry, voici un restaurant qui en les propose bourbonsaveurs974.fr. Ces deux plats typiques ont une préparation culinaire quasiment identique mais le rougail ne contient pas de curcuma. Ces spécialités sont à base de riz dont les réunionnais sont très friands. Presque tous les repas sont accompagnés de cette céréale.

Le carry

Le carry permet d’accommoder les viandes de porcs, de bœuf et de cochon, les volailles et les poissons. Il existe de nombreuses recettes mais toutes contiennent des oignons, de l’ail, du thym, des tomates concassées et bien sûr du curcuma, l’épice reine de ce plat.

Le rougail est un condiment fabriqué artisanalement à base de piment et de tomate mais il désigne aussi ce plat qui se présente comme un ragoût. Consommé ainsi, il rejoint dans ce cas le carry. Le plus célèbre est le rougail saucisse. Mais, il peut aussi être servi en accompagnement froid du carry. Il se sert alors en sauce ou en pâte. Il se compose de piments verts et rouges, d’un morceau de gingembre et de zestes de combava. Il faut donc être très prudent dans le dosage, tous ces ingrédients réunis formant un mélange explosif !

Autre spécialité, les lentilles de Cilaos. Cultivées dans le cirque, elles agrémentent beaucoup de plats des réunionnais vivant sur cette partie de l’île. Les civets sont aussi fréquemment dégustés.

Les fromages

Une large gamme de fromages est représentée. Pâtes pressées, molles ou fraîches, la Réunion a su agrémenter ses produits avec les produits locaux tels que les épices.

La profusion de fruits frais et exotiques permet la confection de desserts déclinés sous des formes diverses. Ainsi, l’ananas, la banane, sont présentés frits en beignets, en gâteau ou en tarte. La noix de coco est servie sous forme de bonbon. La patate douce se retrouve dans la célèbre recette du gâteau patate douce et le manioc se déguste en galette. Plus simplement, les diverses variétés de fruits s’accommodent très bien en salade. La vanille est omniprésente dans tous les desserts mais aussi dans les plats salés.

La Réunion est une île « gastronomique » alliant douceur et saveurs plus pimentées. Tous les goûts sont représentés et chacun peut y trouver son bonheur gustatif.

Appréciez des plats en famille grâce au service de livraison à domicile
La vaisselle en plastique doit disparaitre en 2020 !