Le septième continent, tous ces déchets plastiques rejetés dans la mer qui font désormais 6 fois la taille de la France, a obligé le parlement à prendre des décisions sur la vente d’objets plastique à emballage unique. Suite à l’interdiction de la vente de sacs plastique aux caisses des magasins et autres supermarchés en 2016, de nouvelles lois ont été créées pour élargir cette interdiction.

Que dit la loi pour 2020 ?

L’annonce de la loi prévue au 1er janvier 2020 oblige les entreprises et points de ventes à trouver des alternatives au plastique. Désormais, selon le code de l’environnement, l’article 73 de la loi relative à la transition énergétique et pour la croissance verte (LTE) indique qu’il « est mis fin à la mise à disposition des gobelets, verres et assiettes jetables de cuisine pour la table ». Mis à part les gobelets et les verres compostables constitués de matières biosourcées, c’est la fin les gobelets plastiques et autre vaisselle jetable, il faut maintenant se mettre au vert.

Quelles alternatives aux emballages alimentaires jetables ?

De nombreuses entreprises sont donc directement touchées par cette interdiction puisqu’il est souvent mis à disposition des consommateurs ou des travailleurs des emballages plastiques gratuits. Sachant que le non-respect de cette loi peut entraîner jusqu’à deux ans d’emprisonnement ainsi que 100 000 euros d’amende, il est important de trouver une alternative au plastique. Il existe une large gamme d’emballage alimentaire, de vaisselle, de sac bio ainsi que de nombreux autres produits. Depuis longtemps, le site www.firplast.com propose de la vaisselle jetable en carton, des pailles en papier, des sacs sandwich biodégradables… ainsi que de nombreux autres emballages alimentaires bios. Tous les matériaux respectueux de l’environnement sont à favoriser tels que le papier, le bois, la canne à sucre et le PLA (Polylactic Acid).

Les autres lois prévues

Est-ce qu’il y aura de nouvelles lois interdisant l’utilisation d’autres objets en plastique ? Oui ! Sachant que seulement un quart des déchets plastiques sont recyclés, la limitation de son utilisation est donc indispensable.

En effet plusieurs textes ont été écrits dans le but de réduire la production de déchets plastique et de pollution. La directive européenne du 5 juin 2019 a voté pour la fin des contenants alimentaire en polystyrène expansés contenus dans les boîtes d’emballages de kebab, ils seront donc interdits d’ici 2021. Il en va de même pour les pailles en plastiques et touillettes de café.

Les tiges en plastiques utilisées pour les ballons gonflables seront également interdites en 2021. Ces lois concernent tous les pays de l’Europe même si certains d’entre eux avaient déjà commencé à réduire leurs déchets plastiques. L’Écosse avait interdit en 2016 l’utilisation des pailles en plastiques et l’Italie quant à elle, avait interdit la vente des cotons-tiges non biodégradables en 2019.