Quel est le salaire moyen d’un serveur professionnel ?

Le montant de la rémunération d’un serveur de restaurant dépend généralement de ses compétences, son expérience, mais également de la taille de l’établissement. En effet, il est souvent difficile de donner une somme fixe, mais d’une manière générale, on peut toutefois donner une fourchette de rémunération pour vous donner une idée sur le tarif pratiqué.

Le salaire de base

Plus communément appelé SMIC, le salaire de base d’un serveur pro est d’environ 1450 euros bruts le mois. Dans la plupart des cas, le calcul de la rémunération de l’agent est basé sur un pourcentage en fonction des chiffres d’affaires réalisés par l’établissement. On peut tout de même donner une estimation de la rémunération nette d’un serveur professionnel qui revient à peu près 1100 à 1300 euros, sans compter les pourboires. Une fois les calculs réalisés, on peut donc déduire que la plupart des restaurants pratiquent un salaire brut d’à peu près 9 euros de l’heure. En ce qui concerne les heures de travail, elles sont généralement de 35 heures par semaine. L’avantage avec le job de serveur est qu’il est assez facile, pour un bon travailleur, d’évoluer rapidement dans cette carrière.

Les heures supplémentaires

En fonction des horaires de travail du serveur pro, les heures supplémentaires de travail sont fixées en fonction du nombre d’heures durant lequel le salarié a travaillé. Habituellement, le tarif pour les heures supplémentaires est plus élevé que le salaire de base puisque l’employeur peut faire appel aux services de son serveur dans le cadre d’une mission ponctuelle comme pour un week-end ou une soirée privée par exemple. Il devra donc adapter la rémunération du serveur selon les extras qu’il réalise. Ainsi, le tarif horaire pour les missions en extras peut atteindre 10 à 15 euros de l’heure. Le salaire net du serveur revient donc à 12 euros TTC.

Les pourboires

Dans le job de serveur en France, le serveur n’est pas toujours obligé de recevoir un pourboire, comme c’est le cas des États-Unis. En effet, c’est au client de décider de verser ou non ce supplément à son serveur pro. La plupart des clients satisfaits laissent généralement entre 5 à 10 % de l’addition, mais lorsqu’ils ne sont pas satisfaits, ils n’ont aucune obligation de donner un pourboire à leur serveur. Bien entendu, le pourboire représente une récompense pour un travail bien fait, dans ce cas, le serveur peut le garder pour lui-même. Il peut toutefois arriver que dans certains établissements, les pourboires soient partagés par le personnel puisqu’assurer la satisfaction du client relève d’un travail d’équipe et non seulement du travail du serveur.