Démarrer une franchise dans le secteur du chocolat ou de la confiserie

Franchise chocolat ou de la confiserie

Vous avez de l’ambition et l’envie d’entreprendre ? Alors la franchise est faite pour vous. Ce modèle rentable séduit 40% des Français souhaitant créer leur entreprise, car il présente de nombreux avantages. En effet, le nouveau franchisé bénéficie d’une formation initiale ainsi que d’un accompagnement, mais aussi et surtout il démarre avec un concept, une notoriété, une marque déjà bien ancrée dans le paysage français. Les risques sont considérablement réduits, alors il n’y a plus qu’à se lancer pour débuter une franchise dans le secteur du chocolat et de la confiserie.

Choisir son secteur de prédilection

Le marché actuel comprend un très grand nombre de franchises spécialisées dans le secteur du chocolat. Ces franchises de chocolats sont variés, du haut de gamme aux petits ateliers en passant par les moyennes surfaces. Libre à chacun d’opter pour la taille de son choix en fonction de la superficie de son lieu de vente, mais aussi de ses appétences personnelles. Tout le monde pourrait citer un grand nombre de noms de franchise glacier ou de franchise confiserie. Ces boutiques, charmantes, qui bien qu’elles se ressemblent, possèdent toutes le charme unique apporté par son gérant, ses goûts et prédilections. Une liste des marques franchisées est d’ailleurs disponible ici.

Étude et réflexion

Ouvrir une franchise chocolat ne se fait pas à la légère, même dans les domaines du chocolat, de la confiserie ou de la glace qui font partie des commerces de bouches les plus rentables. D’ailleurs, opter pour la rentabilité ne doit pas être le moteur de la franchise, mais plutôt l’envie de s’inscrire dans un domaine spécifique. Le plan de financement doit être bien étudié pour débuter avec une trésorerie suffisamment importante. Il est primordial de bien étudier son emplacement. Cela dépendra fortement du lieu d’implantation du magasin. Enquête et observation permettront de se positionner en fonction de l’attractivité touristique du lieu, de son positionnement géographique (bord de mer pour une franchise glace par exemple) ainsi qu’un regard sur la concurrence à proximité. Enfin, ne pas manquer d’étudier le franchiseur avec lequel se fera la signature via une étude des autres franchises déjà en service, notamment.

Premiers pas de franchisé

Devenir franchisé dans le secteur du chocolat, de la glace ou de la confiserie ne se fait pas en un clin d’œil. Si cet entrepreneuriat en réseau facilité la réussite, il n’en demande pas moins un engagement de chaque instant, de l’investissement personnel et de la créativité. Le nouveau franchisé doit commencer par s’acquitter d’un droit d’entrée, il s’agit d’une rémunération du franchiseur pour la création de l’entreprise en elle-même et tous les services rendus par la suite au nouveau franchisé (la formation, l’aide à la mise en place…). Une fois le contrat de franchise signé et ce paiement effectués (ou échelonné), voilà le commerce lancé.


Design et décoration intérieure de restaurants et de commerces
Bars à cocktail : la recette du succès