Déco : osez les objets chinés dans votre restaurant

Un restaurant est un lieu de détente et de découverte culinaire. L’ambiance et le style proposés par le restaurateur jouent un très grand rôle dans le confort et la fidélisation des clients. L’ameublement du restaurant reflète donc le caractère et les goûts de ce dernier. Ainsi, pour se démarquer, le style vintage est une valeur sûre dans le but de rendre unique l’expérience des invités. L’utilisation d’objets chinés et authentiques est alors incontournable.

Pourquoi adopter un décor chiné ?

Si la norme en matière d’apparat suit les tendances dictées par les grandes marques et les professionnels. Le style rétro avec l’association de pièces de collection et de seconde main en constitue l’exception. En effet, chiner l’agencement d’un espace de vie donne à ce dernier de la personnalité et une originalité sans pareilles. En comparaison aux productions en masse d’éléments décoratifs, les objets chinés quant à eux vont donner de l’individualité au restaurant. Cela surtout si le propriétaire aime personnaliser et bricoler.

La stimulation de tous les sens des convives est importante pour leur garantir un passage agréable et inoubliable. À part le goût et l’odorat, le visuel, le toucher et l’auditif doivent être autant stimulés et non seulement par la nourriture. En conséquence, le décor avec des objets récupérés donne une histoire à raconter au restaurant. En retraçant leurs parcours, les visiteurs auront l’occasion d’imaginer et de se projeter à l’époque de ces trésors. Le temps d’un instant, ils oublieront leurs routines quotidiennes et s’immergeront dans un autre monde tout droit sorti du passé.

Allier économie et éco-responsabilité

En optant pour les objets chinés dans la mise en valeur d’un restaurant, le propriétaire pourra faire de sérieuses économies. Effectivement, la récupération est très prisée pour son caractère peu coûteux et original. Collectionner les meilleurs articles de récupération pour les transformer en d’autres pièces uniques revient moins cher que d’acheter du neuf. Hors, les possibilités de transformation sont infinies. Comme cela, nul besoin d’allouer un budget colossal, car l’occasion de discuter les prix lors des achats en fait tout le charme.

Pareillement à cela, osez l’accumulation dans les achats. De cette manière, il y a une grande contribution à la préservation de l’environnement en recyclant et en évitant le gaspillage. D’autre part, il serait cruel de jeter des objets authentiques et de valeur juste parce que ces derniers ne correspondent pas à la tendance actuelle. En optant pour le décor avec des objets de récupération, il y a une perpétuité de l’histoire de ces derniers au plus grand bonheur des passionnés et surtout des habitués.

Comment s’y prendre ?

Le restaurateur a le choix entre faire appel à un décorateur professionnel pour l’aider ou bien dénicher lui-même les objets chinés. Dans tous les cas le principe est simple, il faut avoir un esprit ouvert. Par ailleurs, les éventails de sélection sont incalculables en matière de recyclage. Il est également important de distinguer les goûts et le style du propriétaire. Quel message désire-t-il faire passer à la clientèle ? Désire-t-il orienter sa déco sur un objet phare ? Ou au contraire veut-il personnaliser chaque détail et recoins du restaurant ? À partir de là, il suffira de se laisser aller dans la recherche.

Il faudra ensuite dresser une liste des pièces à incorporer au restaurant. Comme il y a beaucoup d’alternatives, il sera nécessaire de faire preuve d’imagination afin de s’adapter à ce qu’il y a sur le marché. Parfois le style recherché ne peut être satisfait par un seul article, de ce fait se limiter ne fera que réduire les options. Aussi, osez l’accumulation ! Cela permet d’avoir une large collection sur les objets à entreposer. Cela aide pareillement à se tourner vers la transformation et le bricolage pour un rendu fidèle à la personnalité du propriétaire.

Par où commencer ?

Trouver des objets chinés pour décorer un restaurant peut être un vrai casse-tête. D’ailleurs, les vide-greniers, les marchés aux puces et les brocantes sont tellement nombreux qu’il est facile de s’y perdre. C’est pour cela que selon la région et la saison, il faut connaitre à l’avance les programmes de ces évènements. Pour ce faire, aller sur internet est un moyen efficace de faire directement les emplettes avec les sites spécialisés. Il est aussi possible de s’y documenter pour avoir une vision d’ensemble de ces marchés. Cela afin de connaître les biens qui y sont vendus pour ne pas perdre de temps.

A contrario, pour les aventuriers, il faut toujours être à l’affût et laisser libre cours à la découverte. Par ailleurs, il est tout autant conseillé de se balader sans objectif précis et découvrir sur le tas ce dont il est désiré pour le restaurant. Par conséquent, osez l’accumulation, car se lâcher aide à avoir les meilleures idées d’embellissement. Tel est par exemple le cas de la transformation d’un vieux tonneau de bière en table à vin ou l’adaptation d’une ancienne caisse en table basse pour le salon. Les opportunités sont illimitées et c’est ce qui fait la particularité des objets de récupération.

 

 

Etablissements CHR : et si vous faisiez appel à un architecte d’intérieur ?
Le grand retour des sols en terrazzo dans les restaurants