La nourriture typique du Vietnam – 10 plats incontournables

Bonjour à tout les gourmands et amoureux de la cuisine Vietnamienne! L’art de la gastronomie Vietnamienne est connu pour sa finesse et sa diversité. On lui attribue également des qualités nutritives saines expliquant la taille fine des Vietnamiens! Enfin les saveurs et les senteurs exquises des plats excitent agréablement le goût et l’odorat!

Nous vous proposons un voyage culinaire à la rencontre des meilleurs repas typiques au Vietnam! Voici, donc la liste des 10 meilleurs plats vietnamiens populaires. Nous vous expliquons chaque spécialité présentée selon sa popularité et son origine géographique. Nous avons également effectué des vidéos recettes des meilleurs plats vietnamiens traditionnels pour que vous puissiez concocter chez vous ces plats vietnamiens délicieux!

Afin de goûter à la meilleure cuisine locale, contactez nous pour créer votre voyage sur mesure au Vietnam!

Les 10 meilleurs plats vietnamiens populaires

Le Pho – soupe de nouille de riz

Parmi les plats vietnamiens populaires, le pho est considéré comme le symbole du pays, c’est le plat national Vietnamien.

Au Vietnam, on peut en trouver partout dans les restaurants de rues à des prix très abordables. Après avoir commandé, on s’assoie sur un des petits tabourets plastiques typiques et il ne reste plus qu’à se régaler.

Aujourd’hui, le pho s’est répandu à travers le monde. Vous avez donc l’opportunité de découvrir ce plat en restant dans votre pays. Cependant, pour vraiment comprendre les subtilités de ce plat et les variantes de ses recettes, il faut prendre le temps de déguster divers pho, découvrir sa cuisson ainsi que la façon dont les Vietnamiens le savourent.

La recette semble simple : Il s’agit d’une soupe composée d’un bouillon de bœuf et des nouilles de riz fraîches. Pourtant, ce qui est exceptionnel et subtil dans ce plat, c’est la combinaison sublime des épices comme le gingembre, l’oignon grillé, l’anis, la cannelle. Enfin, il ne faut pas oublier les herbes aromatiques du pays comme la coriandre, le basilic thaï, la ciboulette vietnamienne…

Afin de déguster le pho, les amateurs peuvent ajuster leur bol à leur palette de goût en ajoutant du piment, du citron ou du vinaigre.

Ce plat est originaire de Hanoï, la capitale du pays, le plat est censé être la quintessence de la cuisine vietnamienne, mais aussi des valeurs traditionnelles de Hanoï.

Le prix moyen pour déguster le pho à Hanoï est environ 40 dongs, c’est à dire 1,5 euros!

Il existe de nombreuse manière de cuisiner le Pho, alors si vous voulez essayer de préparer ce plat, découvrez notre recette du Pho. Nous vous indiquons une manière simple de le préparer.

Où déguster un bon pho au Vietnam?

La liste des restaurants proposant ce plat au Vietnam est sans fin. Pho Bat Dan est cependant un restaurant incontournable de Hanoi depuis les années 1960 l’établissement familial ne vend que des Pho bo (nouilles de boeuf) depuis le premier jour et n’a jamais changé son menu.

Adresse :49 Bat Dan Street, Hoan Kiem; Hanoi – prix entre 50 et 70000 dongs (2 ou 3 euros)

Le Goi cuôn – les rouleaux de printemps

Tout comme l’indique son nom français, le rouleau de printemps est un plat vietnamien qui amène avec lui une fraîcheur printanière inoubliable à chaque fois que l’on le savoure.

Présenté sous forme des rouleaux, pour les garnir, on utilise de la salade verte, une pincé de vermicelle frais, une tranche de porc, une crevette cuite, de l’omelette finement tranché, un peu d’ananas et des carottes en julienne (bien sûr on ne met pas tout les ingrédients en même temps!). On utilise une galette de riz pour envelopper les ingrédients, L’épaisseur de celle-ci varie selon leur région d’origine.

Enfin, l’accompagnement indispensable de ces rouleaux est leur sauce. Celle-ci varie, elle aussi, selon la région où l’on mange des rouleaux printemps : au Nord, on en mange avec la sauce nuoc-mam traditionnelle. Au Centre, ils peuvent se manger avec du mam-nem et au Sud, avec une version de nuoc-mam moins salée et plus sucrée.

Ce plat vietnamien peut être servi pré-roulé. Mais il est souvent plus convivial de présenter les ingrédients sur des plateaux et chacun roule leur propre rouleau. Chaque rouleaux peut-être différent. les rouleaux de printemps sont la preuve de la créativité de la cuisine vietnamienne; avec une préparation et des aliments simples se crée un plat magistral! Ce plat compte parmi l’un des 10 mets à ne pas manquer pour les étrangers lors de leur séjours au Vietnam.

Adresse pour déguster les rouleaux au Vietnam

A Hanoï, une rue est célèbre pour déguster les rouleaux de printemps sur des petites terrasses improvisées : rue 25 ou 33 rue Ngu Xa, Truc Bach, Ba Dinh

A Ho Chi Minh, voici deux établissements au centre et faciles à trouver. Restaurant Wap and Roll Adresse: 62 rue Hai Ba Trung, district 1, Hô-Chi-Minh-Ville. Prix: 62 000 dong. Restaurant Pho Ong Hung Adresse: 207 Phạm Ngu Lao Street, District 1, Ho Chi Minh City Prix: 41 000 dong.

Banh mi – le sandwich vietnamien

Le « sandwich vietnamien » est un des 10 meilleurs sandwichs au monde. C’est un incontournable de la cuisine vietnamienne de rue. Il est reconnu comme l’un des 11 meilleurs « street-foods » par le prestigieux National Geographic. Son secret n’est pas du tout confidentiel : son pain est une baguette à la vietnamienne, rempli de tranches de porc grillés ou du pâté vietnamien, de la carotte et papaye verte en julienne marinés. Enfin et surtout on rajoute de la coriandre vietnamienne.

La garniture est en fait modifiable : chacun peut avoir sa version de banh-mi. On peut trouver du banh-mi dans tous les coins de rue au Vietnam, et ils sont souvent de qualité excellente. Mais le paradis des banh-mi se trouve à Ho-chi-minh ville, et à Hoi an!

Le Nem

Contrairement à ce que certains pensent, le Nem est d’origine Vietnamienne et non chinoise! Le “nem” est un plat traditionnel du Vietnam qui est bien connu des occidentaux mais également très aimé des locaux. C’est un plat idéal à partager en famille ou avec des amis. Vous pouvez en manger à chaque fois que vous entrez dans un restaurant vietnamien.

Aussi présentés sous forme de rouleau, la différence avec le rouleau de printemps et que les nems sont mangés frits et bien sur, avec de la sauce nuoc-mam.

Son rembourrage contient différents ingrédients mixés entre eux comme de la viande, du soja, des herbes aromatiques, des oignons, du sel et du poivre. Le tout est ensuite d’une galette de riz très fine. Le nem est en fait le plat le plus populaire dans les restaurants asiatiques en France et aussi en Europe. Si vous voulez tout savoir sur le nem vietnamien, nous consacrons un article complet.

Bun Cha – nouilles de riz et porc grillé

Un autre plat vietnamien qui compte est sans aucun doutes le bun Cha, dont l’odeur attirante est reconnue dans toutes les rues de Hanoï au moment du déjeuner. Sa composition est faite de vermicelle de riz frais accompagné avec du porc grillé. La viande baigne dans une sauce spéciale dont l’ingrédient principale est le nuoc-mam. Les crudités vietnamiennes qui sont la carotte et la papaye ajoute un supplément d’âme au plat.

Originalement, le porc était grillé au charbon de bois sur des tiges de bambou qui infusaient alors leur odeur unique dans le porc. De nos jours, a cause du manque de commodité, on ne trouve que dans quelques coins de Hanoï cette cuisson du bun-cha.

Où manger un Bun Cha à Hanoï?

Il est très facile de trouver ce plat à Hanoï et dans tout le Vietnam. Cependant la qualité peut varier grandement en fonction des établissement. Voici un restaurant authentique dans lesquels vous êtes sûr de vous régaler :

Bun cha Huong Lien – 26 rue Lê Văn Hưu, Hanoï. Tenu par La famille Huong Lien depuis plus de 23 ans. Surement le meilleur restaurant pour déguster un bun cha à Hanoï. le prix est de 50 000vnd par personne. Cet établissement est devenu mondialement célèbre suite à la visite du président Obama!

Cha ca – poisson mariné sauté aux herbes

La recette du Cha ca remonte à plus de 130 ans. Elle a été inventée par la famille Doan à Hanoï qui a servi le plat spécial aux troupes pendant la domination coloniale française.

Le Cha Ca est un plat de poisson de rivière mariné avec un mélange de curcuma, d’ail, d’échalotes, de galanga (semblable à la racine de gingembre), de sel, de sucre et de sauce de poisson. Après avoir mariné le poisson pendant au moins une heure, il est généralement grillé à l’avance, puis frit dans l’huile lorsqu’il est prêt à être consommé.

Il est à rappeler que le poisson tient une place importante dans les repas vietnamiens traditionnels avec tant de recettes affriolantes léguées par nos grands-mères. Cet ingrédient populaire est, cette fois, mis à l’honneur à table grâce au raffinement culinaire insoupçonné des Hanoïens.

Avec sa préparation complexe et ses « rituels » pour le savourer, le plat est censé pouvoir exprimer l’élégance et la créativité culinaire des habitants de la capitale. Ce plat est servi toute la journée et dans tous les quartiers à un prix modeste de 30.000 à 40.000 dong.

Où manger un Cha Ca?

Le restaurant Cha Ca La Vong qui date depuis la colonisation française ne sert qu’un seul plat fameux : le cha ca! C’est un endroit référence pour déguster le plat.

Le restaurant Cha Ca Thang Long est une autre adresse de qualité située au centre ville de Hanoï pour déguster un bon Cha ca. Adresse : 19-21-31 Duong Thanh, Hoan Kiem, Hanoi.

Bun bo Hue – bouillon de nouilles au bœuf

C’est un plat typique de la région de Hue au centre du Vietnam. Les recettes avec des bun est très variée dans la cuisine vietnamienne. Pourtant, le plat de bun le plus connu est du bun bo Hue. Il sera forcément présent dans le menu d’un restaurant vietnamien. Ce qui marque notamment le succès du bun bo Hue est son bouillon de couleur rouge, qui contient du mam ruoc. Le mam ruoc est une sorte de pâte de crevette spécifique aux régions centrales du Vietnam. Les vermicelles du bun bo Hue sont beaucoup plus épais que ceux des bun du Nord, d’où une texture douce et moelleuse, qui accompagne parfaitement le goût épicé du bouillon.

Cao lau – Nouilles jaunes de Hoi an

Ce plat vietnamien du centre porte son origine de la petite ville de Hoi an. Il est moins connu mais c’est une spécialité locale très appréciée. Ce qui caractérise ce plat ce sont ces nouilles ce couleurs jaunes. Elle sont accompagnées de porc fumé, de la peau croustillante, de salade et de pousses de soja. La menthe vient aromatiser l’ensemble. Enfin, le tout est incorporé à un bouillon nommé Cao Lau. Du citron est aussi ajouté dans la plupart des cas.

Selon la légende, les premières nouilles Cao Lau furent préparées avec l’eau de l’ancien puit « Ba Le » situé au centre de Hanoï. Celle-ci lui aurait procuré son goût inimitable.

Cette combinaison de nouilles spéciales, de porc, d’herbes aromatiques et d’épices fait du cao lau un plat incontournable pendant votre séjour culinaire au Vietnam.

A Hoi an, vous trouverez ce plat typique à tout les coins de rues. Si vous êtes à Hanoi le restaurant le plus célèbre servant ce repas est Bale well Il est situé rue Tran Hung Dao au centre de la capitale et à coté du puit du même nom. En effet le restaurant cultive lui même une légende pour le moins controversée, l’eau du Cao Lau proviendrait du puit Bale well!

Pour connaître le fin mot de l’histoire le mieux sera de se rendre sur place!

Le restaurant Cao Lau Lien est une autre adresse typique à Hanoï. La recette du cuisinier et secrète et il n’utilise que des ingrédients venant de son jardin. garantit sans pesticides! adresse : No 9 rue Thai Phien.

Banh khot – crêpes à la crevette

Ces crêpes vietnamiennes de petite taille sont originaire de Vung Tau, une région littorale dans le Sud du Vietnam. On fini chaque crêpe en une bouchée; mais cette dernière contient tout un monde : la crêpe faite de farine de riz, assaisonnée par de la poudre de curcuma ; un bout de pousse de soja ; une crevette d’ eau douce ; du lait de cocotier… La version sucrée du nuoc-mam relève tous ces ingrédients, et nous offre une expérience culinaire unique.

Où déguster les beignets de crevettes?

Ce met est une collation qui se trouve dans les restaurants de rue ou les petits chariots ambulants de Vung Tau.

Bun Bo Nam Bo – vermicelles de riz au bœuf

Voici un autre plat délicieux composé de Bun (Vermicelle de riz). Au Vietnam, les Vietnamiens adorent les vermicelle de riz et le Bun Bo Nam Bo est un des plus célèbre plat de Bun. Il se distingue par sa saveur délicieuse et sa capacité nutritive. En effet, les composantes de légumes, de pâtes et de bœuf vous assure le plein d’énergie pour toue la journée!

Cette recette est originaire du Nord du Vietnam, les « vermicelles de riz au bœuf » se trouve plus facilement dans les restaurants à Hanoi. Assez léger et très rafraîchissant avec ses nombreuses herbes, le Bun Bo Nam Bo est sans doutes l’un des plats vietnamiens préféré des voyageurs. Il est très équilibré dans ses saveurs et ses textures, avec un bœuf fondant et des cacahuètes et échalotes grillées croustillantes.

Cuisiner le Bun Bo Nam Bo n’est pas si compliqué et tout les ingrédients sont disponibles en France. Vous pouvez suivre notre recette typique expliquée par My et Nhan pour le préparer!

Une adresse préférée des voyageurs et des locaux à Hanoï : le restaurant du même nom Bun Bo Nam Bo situé Numéro 9 rue Thai Phien.

Et le bonus dessert ! Chuoi nep nuong

Le dernier des plats vietnamiens de la liste est un dessert de Saigon. Cette combinaison étrange est appréciée de tous. Elle a même gagné le prix « Le street-food le plus apprécié » pendant le Congrès des Street-foods du monde, organisé à Singapour en fin Mai 2013. La banane couverte d’un mélange de riz gluant et de lait de coco, enveloppée ensuite dans les feuilles de bananier est posée sur un barbecue de charbon de bois. On en mange avec du lait de cocotier et un peu de cacahouète émincée.

Pour en savoir plus sur la cuisine Vietnamienne

Vous le savez peut-être, les vietnamiens aiment se retrouver à l’extérieur, dans les rues ou dans les parcs pour profiter de la fraicheur environnante. De ce fait le Vietnam est spécialiste de nombreux plats qui se prennent sur le pouce, à l’extérieur et néanmoins délicieux! Découvrez la culture de la cuisine de rue au Vietnam en consultant notre article dédié.

D’autre part, vous n’êtes pas ne savoir que la cuisine vietnamienne est majoritairement basé sur le riz. vous trouverez dans notre article sur le riz vietnamien toutes les applications pour cette denrée. Il y’en à que vous n’aurez peut-être même pas imaginé!

Enfin, avec son littoral de plus de 3000 kilomètres, il est évident que les ressources maritimes ne manquent pas et font le bonheur de Vietnamiens et des voyageurs! 

Nous vous souhaitons de vous régaler de ces plats vietnamiens populaires lors de votre prochain voyage au Vietnam! 

Conclusion

Vous connaissez désormais les 10 plats vietnamiens les plus représentatifs du pays. Inutile de préciser que la meilleure façon d’exciter vos papilles de ces recettes est de vous rendre sur place. Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est de goûter les spécialités locales de chaque ville.

Pour tout savoir sur la construction d’un circuit Vietnam dans son ensemble et goûter aux spécialités locales, consulter notre guide de construction voyage du nord au sud.

Nous vous souhaitons un très bon voyage culinaire avec Horizon Vietnam Travel, bon appétit!

La salade russe est le plat le plus célèbre de Russie
La route gastronomique dans la série Sex and the City