Les assiettes en fonte : pour une cuisson parfaite

Les outils de travail sont des aides fondamentales pour la réussite d’une recette. Un choix judicieux est donc nécessaire pour partir du bon pied. Cela doit être fait en fonction des objectifs à atteindre, mais aussi en fonction des aliments à traiter. Quand il s’agit de cuire des aliments sur des assiettes en fonte, il ne suffit pas d’avoir des ingrédients de qualité et une bonne assiette. Il y a des précautions à respecter pour ne pas compromettre le résultat final.

Pourquoi cuisiner sur des assiettes en fonte

La viande et le poisson, mais aussi les légumes et les fruits, s’ils sont bien grillés, sont extrêmement savoureux et savoureux. Avec l’inévitable croûte légère qui se forme pendant la cuisson et qui enveloppe un intérieur moelleux et juteux, ils sont capables de donner des plats extrêmement réussis. L’utilisation de plaques de fonte dans ces cas implique des règles fondamentales qui, si elles ne sont pas respectées, peuvent générer des inconvénients désagréables. En effet, il peut arriver que la nourriture colle à l’assiette, qu’elle s’écaille ou qu’elle ne cuit pas de la meilleure façon. Vous savez bien que la cuisson dans une poêle collante n’est pas la solution pour pallier ces problèmes, car elle ne donnera pas le même résultat, tant en termes de goût que de texture.

Les règles d’or pour une cuisine parfaite

Il existe essentiellement trois principes qui régissent une cuisson réussie dans des assiettes en fonte. Et il y a essentiellement trois règles qui, si elles ne sont pas suivies, font casser ou coller les aliments.

Sécher les aliments pour bien les cuire

Avant de le placer sur l’assiette, les aliments doivent être soigneusement tamponnés avec du papier absorbant, car l’humidité est l’ennemi de ce type de cuisson.

Attendez que la plaque soit chaude

En plaçant simplement les aliments sur le gril, cela refroidira la surface d’environ 10 ° centigrades. Le résultat est une libération des liquides normalement contenus dans l’aliment qui agira comme un espace entre l’assiette et l’aliment lui-même, le faisant coller. Pour pallier ce problème, il sera nécessaire de vérifier au préalable que la bonne température a été atteinte. Pour ce faire, vous pouvez vaporiser un peu d’eau sur l’assiette. Ce dernier devra se transformer en gouttelettes qui grésilleront, sans s’évaporer immédiatement.

Huiler préalablement l’assiette ou la nourriture

Cette règle n’est pas d’une importance vitale, mais elle aidera certainement en l’absence de temps à consacrer à la cuisine. Cela peut être fait, même si cela n’est pas couvert dans le manuel du cuisinier. Comme vous le savez bien, une marinade préalable des aliments peut être une alternative valable et certainement plus professionnelle.

Pourquoi choisir un four combiné professionnel pour votre cuisine professionnelle ?
Le choix d’une armoire réfrigérée