Secrets dans la cuisine | Comment dissoudre les saveurs excessives ?

La préparation d’un plat est terminée, mais lorsque vous le goûtez, le résultat n’est pas celui que vous attendiez. Vous avez utilisé du jus de citron et le plat est trop acide. Vous vous êtes trop aventuré avec l’ajout de sel et le plat a une saveur excessive. Ou, vous avez été trop généreux en ajoutant le piment. Le plat ne doit pas être jeté. Il y a quelques secrets dans la cuisine dont vous devez toujours vous souvenir pour conserver un plat qui n’a pas réussi dans l’art. Pour comprendre comment atténuer les saveurs excessives, il suffit de savoir que tout est une question de chimie et qu’il est possible d’ajouter à votre plat des ingrédients qui adouciront comme par magie les tons excessifs, sans compromettre le goût final. Les saveurs sont divisées en 5 catégories:amer, sucré, salé, aigre et umami . Les mélanger n’est pas facile car leur structure est complexe. Mais avec les bonnes précautions, il est possible de donner au plat une saveur plutôt qu’une autre.

Secrets de cuisine pour atténuer l’utilisation excessive de jus de citron

Quelques gouttes de jus de citron suffisent pour alléger un plat, ou pour lui donner un caractère agréable en bouche. Cependant, il peut arriver que vous en utilisiez trop et que le plat ait un goût trop acide. Parfois, même une utilisation excessive de zeste de citron peut donner au plat des notes amères.
Le coupable est donc ce fruit très acide qui, de par ses propriétés, n’est pas facile à contrebalancer. Mais il y a des secrets dans la cuisine pour essayer de sauver un plat.

Ajoutez une petite quantité de bicarbonate de soude

Dans ce cas, le bicarbonate de sodium est utile pour neutraliser l’acide et ramener le plat au niveau de PH correct. Juste le bout d’une cuillère à café, passé dans un petit tamis, pour agir sur environ 150 grammes de sauce ou de liquide. Mais veillez à ne pas en faire trop. Une utilisation excessive donnera au plat une saveur «savonneuse» et le rendra plus salé. Une suggestion est donc d’ajouter du sel à la fin des opérations correctives. Une fois le bicarbonate ajouté, il faudra bien mélanger: vous verrez une forme de mousse due à la réaction entre l’acide et le sodium. Dès que celle-ci s’est dissoute, goûtez et, si nécessaire, répétez l’opération.

En l’absence de bicarbonate de soude, ajoutez le sucre

Généralement, nous avons tendance à corriger l’acide ou l’amer avec du sucré. Ce n’est pas une mauvaise pratique. Donc, si vous n’avez pas de bicarbonate de soude, vous pouvez recourir à une pincée de sucre. Soyons clairs: ce ne sera pas aussi efficace que le bicarbonate de soude, mais cela aidera quand même. En fait, le sucre ne neutralise pas les saveurs aigres et acides, il les recouvre simplement.

Utilisez du miel

Parmi les secrets en cuisine pour diluer une utilisation excessive de jus de citron, on considère également l’utilisation du miel. Sa fonction est essentiellement de couvrir l’arôme, donc comme le sucre, mais en raison de sa douceur marquée, il peut être trop invasif et compromettre les propriétés organoleptiques de l’aliment.

Les secrets de la cuisine pour atténuer l’utilisation excessive de sel

La saveur est l’un des éléments réussis d’un plat, mais parfois il peut arriver à des abus dans l’utilisation du sel avec un résultat insatisfaisant. Si dans la phase de préparation il est possible d’ajouter les autres ingrédients pour équilibrer le ton trop salé, cela n’est pas possible après une préparation avancée ou terminée. Le principe pour sauver le plat est celui de la dilution. Donc, ajouter de l’eau et / ou d’autres ingrédients non salés sera votre salut.

L’ajout de tons acides neutralise le sel

Si votre plat est trop salé, vous pouvez essayer d’ajouter de la crème sure, du yogourt ou du vinaigre. Évidemment en fonction de ce que vous avez préparé. Cependant, utiliser ces ingrédients pour contrer une acidité excessive est risqué. Vous devrez les utiliser avec parcimonie et précaution pour contrebalancer le salé, en faisant ressortir le côté droit.

Smoothies aux pommes de terre crues ou au riz bouilli

Si le plat attaqué par le sel est une soupe épaisse ou une crème végétale, vous pouvez ajouter une petite quantité de riz en purée ou une pomme de terre crue. Ces deux ingrédients absorberont le sel.

Les secrets de la cuisine pour atténuer l’usage excessif de piment

En cuisine, le piment trouve sa place dans de nombreuses préparations: des entrées aux accompagnements, il a également fait place ces dernières années dans le monde gourmand des desserts auquel il est capable de donner cette agréable note épicée. La passion pour les épices rouges peut entraîner des erreurs dues à un mauvais dosage qui affectent le succès du plat et le rendent parfois immangeable. Il existe des mesures spéciales à prendre, il suffit de les suivre attentivement.

«Dilution», dans le cas d’une soupe, est le mot d’ordre

Si votre soupe est trop épicée, vous pouvez ajouter un peu de liquide qui adoucira la note excessive. Vous devrez le faire plusieurs fois, en attendant entre un ajout de liquide et un autre, pour que la préparation bouillonne à chaque fois

Ajouter un ingrédient acide

Les ingrédients acides savent très bien contraster les saveurs épicées. Vous pouvez utiliser une cuillère à soupe de vinaigre, de jus de citron, de yaourt ou de crème sure. L’important est de se rappeler que tous les produits laitiers, s’ils sont portés à ébullition, caillent, donc ils seront ajoutés à la fin.

Le sucre ou le miel peuvent neutraliser le piquant

L’utilisation de ces ingrédients doit se faire avec parcimonie afin de ne pas transformer un premier plat en dessert. Les autres ingrédients qui ont la même fonction que le sucre et le miel sont le beurre, le lait de vache et le lait de coco qui, comme mentionné ci-dessus, ne doivent pas bouillir.

Dans un plat frais et exotique, vous pouvez ajouter du concombre, de la pêche, de l’ananas, de la mangue, du melon ou de la papaye

S’il s’agit d’un plat exotique, auquel vous avez ajouté trop de piment, vous pouvez ajouter des morceaux de concombre, mangue, pêche, papaye, melon ou ananas. Ils donneront une note encore plus exotique, fraîche et dilueront le piquant.

Pommes de terre pour gnocchi | Lesquels choisir et comment préparer un plat parfait
Mollusques : les choisir et les conserver