Comment ouvrir un restaurant japonais ?

La cuisine japonaise est extrêmement populaire dans tout l’Ouest, en particulier dans les zones métropolitaines urbaines et suburbaines, c’est pourquoi l’ouverture d’un restaurant japonais peut être une bonne idée.
Aujourd’hui, les habitués qui fréquentent les restaurants japonais pour du tempura, des sushis ou des hibachi s’attendent à une expérience culinaire haut de gamme alliant cuisine de qualité et ambiance japonaise.

Le marché japonais de la restauration est composé de grandes franchises et d’entreprises indépendantes. Alors que les chefs japonais natifs partent naturellement d’un avantage, il est possible que même un chef non japonais puisse créer un restaurant prospère, à condition qu’il soit capable de rendre au mieux le goût de la cuisine japonaise.

 

Des ingrédients frais: l’épine dorsale d’un restaurant japonais

Les ingrédients frais sont importants dans n’importe quel restaurant, mais le besoin d’ingrédients frais augmente si vous souhaitez ouvrir un restaurant japonais. En fait, la cuisine japonaise est principalement basée sur du poisson frais et cru pour la préparation d’un excellent sushi ou sashimi.

Même de nombreux chefs de sushi travaillent exclusivement avec des ingrédients importés du Japon par voie aérienne.
Une seule caisse de sushis gâtés peut avoir un impact dramatique sur votre départ, en particulier aujourd’hui, car les clients n’hésiteront pas à rendre public leurs expériences négatives via les médias sociaux comme Facebook ou TripAdvisor.

Dès le départ, vous devrez établir une relation solide avec les fournisseurs de poisson, de produits agricoles et d’autres catégories d’ingrédients. Avant de choisir un fournisseur spécifique, évaluez plusieurs fournisseurs et vérifiez leurs références dans d’autres restaurants de votre région.

Dans certains cas, il est préférable de créer plusieurs relations pour éviter des pénuries d’approvisionnement ou des perturbations inattendues de votre chaîne d’approvisionnement.

Embaucher le bon personnel pour ouvrir un restaurant japonais

En plus d’obtenir les licences et certificats sanitaires nécessaires, il sera inévitablement nécessaire d’embaucher du personnel pour ouvrir un restaurant japonais.

Compte tenu du caractère exclusif de la cuisine japonaise, il existe des personnages spécifiques sans lesquels l’entreprise ne pourrait survivre.
Un chef qualifié avec une expérience de la cuisine japonaise est un must pour un restaurant japonais réussi.
À moins que vous ne souhaitiez proposer une cuisine non traditionnelle ou fusion, un chef sans expérience de la cuisine japonaise oubliera plusieurs détails que les clients associent à l’image d’un restaurant japonais.

De plus, vous pouvez envisager d’embaucher un manager japonais qui a déjà lancé un ou plusieurs restaurants à succès. Si un manager très performant n’est pas nécessairement indispensable, l’embauche d’un manager japonais expérimenté peut atténuer de nombreuses incertitudes typiques du processus d’ouverture et de lancement.

 

Créer un business plan pour l’ouverture d’un restaurant japonais

En tant que propriétaire d’une petite entreprise, vous devez avoir un plan d’affaires fiable.
Vous serez occupé sur plusieurs fronts, sous-estimer le business plan pourrait être désastreux. Bien que l’élaboration d’un bon plan prenne beaucoup de temps, il existe plusieurs raisons pour lesquelles votre entreprise ne peut pas le faire sans un plan d’affaires efficace.

 

Choisissez bien l’emplacement

Dans l’ensemble, les restaurants japonais s’adressent à une clientèle locale.
Vous devez donc collecter une série de données relatives à la zone où vous comptez ouvrir le restaurant.
Le quartier est-il en train de changer? Les habitants sont-ils suffisamment démographiques pour assurer une juste contribution à votre entreprise?
Les meilleures données démographiques peuvent être trouvées à l’ Institut national de statistique , l’endroit idéal pour commencer cette recherche.

Découvrez la compétition

 

Bien avant d’ouvrir un restaurant japonais dans votre région, vous feriez mieux d’enquêter sur le niveau de concurrence.
Essayez de faire une recherche sur google maps, une fois que vous avez identifié votre région, tapez simplement “restaurant japonais” dans le champ “recherche à proximité”

 

Écoutez les conseils d’entrepreneurs expérimentés et suivez une formation

Si vous souhaitez ouvrir un restaurant japonais, la prochaine étape sera de parler à quelqu’un qui fait ce travail depuis un certain temps. Évidemment, n’attendez pas grand-chose de la concurrence locale. Qui apprendrait quelque chose à un futur rival?

Au lieu de cela, une fois que vous êtes assuré que vous ne serez pas en compétition directement dans le même quartier, une personne qui a ouvert un restaurant dans une autre ville pourrait être une excellente source d’apprentissage.

Une bonne décision pourrait être de suivre un cours de cuisine et de gestion, où vous pourrez vous comparer à des entrepreneurs de restauration expérimentés.

Vous pouvez acheter un restaurant japonais existant

Tôt ou tard, chaque entrepreneur se retrouve à décider entre ouvrir une entreprise à partir de zéro et acheter une entreprise existante.
Dans la plupart des cas, il existe de solides raisons financières et pratiques pour acheter un restaurant japonais existant.

N’excluez pas la franchise

Même avec une planification et des préparatifs appropriés, le taux d’échec des nouvelles entreprises est très élevé. Une façon d’atténuer le risque de faillite consiste à acheter une franchise de restaurant japonais.

Les conditions de la franchise peuvent varier, prenez donc votre temps pour évaluer les coûts, l’investissement initial, les conditions contractuelles et les possibilités de formation au cas par cas.

Comment créer le logo de restaurant parfait ?
Comment gérer un restaurant réussi en 7 étapes ?